tricoter un pull sans modèle ni explication

Comment tricoter un pull sans modèle ni explications ?

Comment tricoter un pull sans modèle ni explications ?

Vous avez épluché tous les catalogues et livres de tricot 📖, mais vous ne trouvez pas le modèle de vos rêves ? 💭 Créez le vous même ! Si vous avez déjà une idée bien précise de ce que vous voulez faire et du rendu final,  il vous suffit de vous lancer : tricoter un pull sans modèle. Faites jouer votre créativité 🤗 sachant qu’il existe plus de 1800 points au tricot. 😉 On vous donne les bons conseils pour parvenir à tricoter un pull sans modèle ni explications. Aujourd’hui, vous êtes la styliste mode ! 🎨💄✍️

Tricoter un pull sans modèle ni explications: les étapes pour y parvenir

Ce tuto est tout de même réservé aux tricoteuses les plus avisées. Pour une débutante, je vous conseille de vous tourner vers des catalogues de modèles avec explications détaillées, prévues à cet effet. Débutez par des formes et points simples comme le point mousse, le jersey endroit ou envers. Une fois les échelons passés, vous pourrez sans aucun doute faire votre propre modèle vous-même et revenir sur ce tuto !

  • Choisir le fil

Choisissez la laine ou le coton qui vous fera plaisir au toucher et le coloris souhaité. Si vous souhaitez un pull types “grosses mailles” XXL, prenez un fil assez épais et plus fin pour l’inverse. Il faut tenir compte du point employé voulu: cela peut paraître évident, mais il est nécessaire de vous dire qu’un point fantaisie sera plus visible s’il est réalisé dans une laine unie de couleur claire, plutôt que trop foncée. Par contre un modèle sport demande un fil assez épais, qui correspond mieux au genre du modèle.

Pour la première fois, ne vous aventurez pas dans des points fantaisies et formes trop compliqués.

  • Échantillon du tricot

laine Ayumi Lang Yarns échantillon
Echantillon en coton Ayumi Lang Yarns

Faites un échantillon dans le ou les points du corps de l’ouvrage en utilisant le fil à tricoter choisi afin de déterminer le nombre exact de mailles et de rangs pour un carré de 10 cm. Il est primordial de le faire afin de se rendre compte du rendu final et de faire un plan, comme vous n’avez pas d’explications. Il faut absolument visualiser votre ouvrage futur et préparer avec exactitude le chemin à suivre pas à pas. Un échantillon ne doit pas être fait à la va-vite. Il est la base de vos calculs et la sécurité d’un travail bien mené.

Je vous invite à vous rendre sur notre article Comment tricoter un échantillon ? pour mieux comprendre.

  • Prise des mesures

Voici le moment de prendre les mesures de la personne pour qui vous allez tricoter. Parfois j’entends des clientes me dire: ” je vais prendre un pull que j’/elle aime bien”. Attention, cela peut-être un faux ami. Prendre des mesures c’est parler avec la personne et cerner au mieux ce qu’elle désire et ce que vous pouvez faire. Si l’ouvrage est pour vous, demandez à une personne de votre entourage de vous aider.

Réaliser les mesures suivantes:

  • tour de poitrine,
  • hauteur totale milieu dos,
  • carrure (de la pointe de l’épaule à l’autre côté), 
  • longueur de manches (bras le long du corps, non plié pour le tricot),
  • tour de hanches,
  • tour de taille (pour les modèles cintrés),
  • si le modèle est manches tombantes ou chauve souris, prendre la demi envergure, c’est-à-dire la mesure bras tendu, de la base de la nuque au poignet en passant le long de l’épaule.

 

  • Nombre de mailles à monter

echantillon jersey rayé bulky cotton katia
Echantillon tricoté en Bulky Coton Katia, point de jersey endroit

Prenons l’exemple d’un pull simple, dont l’échantillon donne 24 mailles et 32 rangs pour 10 cm en utilisant des aiguilles numéro 3,5 et une laine donnée. 

Si vous ne tombez pas juste avec l’échantillon du modèle, vous avez deux solutions :

  • Soit votre échantillon vous convient, alors lancez-vous dans les règles de trois, pour rééquilibrer les explications : 

  (échantillon pour 10 cm   x   nombre de cm voulu)/10 = le nombre de mailles à monter

  • Soit votre échantillon est trop lâche ou trop serré, alors vous devez changer de numéro d’aiguille.

Vous avez plus de mailles -> vos mailles sont plus petites -> prendre un numéro plus grand.

Vous avez moins de mailles -> vos mailles sont plus grandes -> prendre un numéro plus petit.

Exemple:

Nous allons prendre pour cet exemple, une largeur de 52 cm pour un pull femme.

Dans notre cas précis, il faudra alors monter : (24 mailles x 52 cm)/10 = 124,8 soit 125 mailles à monter.

Si votre nombre est impair, prévoir de placer un nombre impair dans la première diminution d’encolure. Si vous choisissez une encolure en V, cette maille se trouvera à la pointe du V.                                                                         

Il vous reste maintenant à établir votre plan, parmi les deux méthodes suivantes:

  • Schéma sur papier blanc

schéma papier blanc tricoter un pull sans modèle ni explications

Tracez sur un papier blanc la forme du tricot que vous désirez obtenir en tenant compte des différentes mesures en votre possession. Vous pouvez faire votre schéma à l’échelle, ce qui vous permettra d’être le plus à l’aise aux mesures exactes souhaitées ou bien faites un simple croquis sur une feuille A4. Pour ma part, je dessine la forme du dos, la forme du ou des 2 devants (si c’est un gilet), et les manches. (voir photo) Ensuite, établissez pour chaque largeur (tour de hanches, de poitrine, carrure, etc…) le nombre de mailles que vous devez avoir à ces endroits déterminés. Entre ces différentes largeurs, déterminez un certain nombre de rangs (d’après l’échantillon et vos calculs), et c’est sur ces rangs que vous répartirez les augmentations et/ou diminutions. Au fur et à mesure de l’exécution, vérifiez votre travail en le posant à plat, ce qui vous permettra de le rectifier si nécessaire.

  • Schéma sur papier quadrillé

schéma sur quadrillage tricoter un pull sans modèle ni explications

Chaque petit carreau représente une maille ou un rang. Il est utile d’établir son code à soi au moyen de signes ayant une signification donnée, de sorte qu’en un coup d’œil sur le schéma, celui-ci indique immédiatement s’il s’agit d’une maille à l’endroit ou d’une à l’envers, d’une augmentation ou d’une diminution. Par exemple, le plus couramment, on utilise le carré vide pour une maille endroit et un carré avec un petit trait pour une maille envers.
Dessinez les signes dans les petits carreaux en suivant la forme de votre travail. Dans ce cas, il est nécessaire de calculer au préalable le nombre de mailles et de rangs en fonction de vos mesures et de votre échantillon. Si vous devez faire des augmentations, diminutions, grilles de points… en cours de travail, vous pouvez les indiquer à l’aide de signes conventionnels.

Pour résumer: tricoter un pull sans modèle ni explications

  1. Choisir au départ un modèle simple pour le premier essai.
  2. Choisir avec soin le fil et le point à employer de sorte que ceux-ci conviennent à l’ouvrage à tricoter.
  3. Faire un grand carré de 10×10 cm comme échantillon utilisant le fil, les aiguilles et le point choisis. Pour une meilleure visibilité, ajouter une dizaine de mailles supplémentaires pour pouvoir compter le nombre de mailles sur 10 cm, de façon nette et précise. Une erreur de 1 maille sur un échantillon, est répétée 5 à 6 fois sur votre ouvrage. Ainsi vous risquez d’obtenir une taille inférieure ou supérieure à celle souhaitée.
  4. Faire un relevé des mesures nécessaires pour l’ouvrage à tricoter.
  5. Décider de la méthode à adopter et préparer soigneusement le schéma sur une feuille.

 

Bon ouvrage ! ✌️

A lire également: 

  1. Comment faire un échantillon ?
  2. Comment tricoter une capuche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *