comment crocheter

Comment crocheter ?

Comment crocheter ? 

Le crochet ➿, c’est le fidèle ami du tricot. Muni d’un seul crochet (et non de deux aiguilles comme au tricot), c’est avec cet outil que vous réaliserez de splendides œuvres d’art. 🖼 Et pas seulement le napperon ou le traditionnel dessous de théière des années 20… Non, déco, accessoire, habillement 👕, vous allez être surpris(e) par l’étendue des possibilités de ce loisir créatif qui reste toujours tendance ! 🤩 On vous explique pourquoi et comment crocheter ainsi que quelques idées DIY.

9 bonnes raisons pour se mettre au crochet

  1. C’est tendance : le crochet-tricot revient sur le devant de la scène ces dernières années.
  2. C’est facile : Il n’y a qu’une seule aiguille à gérer et moins de points de base à maîtriser.
  3. C’est ludique : vous pouvez aussi bien réaliser des vêtements que des doudous amigurumis pour vos enfants.
  4. C’est zen : des études ont prouvé que pratiquer le tricot ou le crochet aide à réduire son stress.
  5. C’est pratique : une seule aiguille est nécessaire.
  6. C’est bon pour le cerveau : suivre les explications d’un tuto, compter les rangs, faire des augmentations et des diminutions contribue à la bonne santé de votre cerveau en créant des connexions neuronales et en préservant celles déjà existantes.
  7. C’est gratifiant : pouvoir dire “c’est moi qui l’ai fait” en ayant surmonté les difficultés rencontrées insuffle un sentiment de fierté et d’accomplissement. Le crochet permet de prendre confiance en soi.
  8. C’est bénéfique pour vos mains : cela permet de faire travailler la motricité fine et de préserver la souplesse des doigts en évitant l’arthrose des doigts.
  9. C’est communautaire : vous pouvez facilement créer du lien social en partageant votre passion pour le crochet avec d’autres adeptes. Vous seriez étonné du nombre de personnes qui crochètent.
crocheter en laine
Mille Colori Big de Lang Yarns

Qu’est il possible de crocheter ?

De l’écharpe en passant par le gilet, du napperon aux jouets pour enfants en passant par les amigurumis, du bracelet aux sacs branchés et même des tapis ainsi que des plaids: vous avez l’embarras du choix. Avec le crochet, vous pouvez customiser aussi vos ouvrages en y ajoutant des fleurs ou des bordures de fines dentelles crochetées…

wooladdicts crochet
Trust de Wooladdicts

Le choix du crochet

Choisir son crochet est tout un art. Il en existe une multitude en bois, en plastique, en bambou ou en métal, du plus gros au plus fin, avec ou sans repose-pouce…ou manche.

Un crochet est composé de trois parties : la tête, la tige et le manche. Chaque partie a son importance dans le choix du crochet et il faudra en essayer plusieurs pour définir votre préférence en termes de matières, de longueur, de poids et de diamètre.

Les crochets en métal sont conseillés pour réaliser des ouvrages fins comme de la dentelle sur napperon. Les crochets en plastique sont très légers et plutôt préconisés pour réaliser des ouvrages avec un fil épais comme un plaid, un tapis, une écharpe ou un snood.

 

Comment crocheter la première maille ?

Faites une boucle et glissez la tête du crochet dans cette dernière. Puis, ramenez le fil au travers de cette boucle. Resserrez souplement la boucle sur le crochet et placez le nœud sous le crochet. Il doit pouvoir bouger librement.

crocheter carré
Gordon de Lang Yarns

Comment crocheter les différents types de mailles basiques ?

  • Le jeté:

A la manière d’un lancer de lasso, après votre première maille, passez le fil relié à la pelote sur le crochet. Vous venez de faire un jeté ! Ensuite, tout en douceur, tirez le crochet de gauche à droite pour faire passer ce jeté à travers la boucle. Serrez légèrement le nœud.

  • La maille chaînette:

En fait, la maille chaînette décrit l’enchaînement des gestes suivants :

  1. réaliser ce fameux jeté,
  2. tirer le crochet de gauche à droite pour faire passer le jeté à travers la boucle,
  3. répéter l’opération autant de fois que nécessaire.

Dans le jargon des crocheteurs, on dit que la chaînette de base est constituée de mailles chaînette ou de mailles en l’air.

  • la maille coulée:

Sur une chaînette de base, piquez le crochet dans la seconde maille et faites à nouveau un jeté. Tirez le fil à travers les deux boucles. Puis, répétez l’étape précédente pour refaire une nouvelle maille coulée. La maille coulée est une maille invisible. La seule et unique d’ailleurs. Son but est de vous permettre d’avancer sur les rangs de mailles ou d’assembler deux morceaux d’un ouvrage en plusieurs parties.

  • la maille serrée:

Toujours sur une chaînette de base, vous devez piquer le crochet dans la seconde maille et faire un jeté. Tirez le fil à travers la maille. Pour finir, repassez par l’étape « jeté » mais attention, tirez le fil à travers les deux boucles. La maille serrée va permettre de crocheter une bordure, orner de laine votre ouvrage pour le renforcer ou masquer les excédents de fils (changement de pelote ou de couleurs).

  • la demi-bride:

Pour crocheter une demi-bride, sur une chaînette de base, faites un jeté, piquez le crochet cette fois-ci dans la 4ème maille en partant du crochet et recommencez un nouveau jeté. Tirez le fil à travers la maille. Un dernier jeté pour la forme et on tire le fil à travers les trois boucles restées au milieu.

  • la bride:

Sur une chaînette de base, faites un jeté, puis piquez le crochet dans la 4ème maille de la chaînette en partant du crochet. Refaites un jeté, tirez le fil à travers la maille. Réalisez encore un nouveau jeté et tirez le fil à travers les deux premières boucles. Faites un petit jeté et tirez le fil à travers les deux boucles restantes.

  • la double bride:

Sur une chaînette de base, faites deux jetés. Piquez le crochet dans la 5ème maille et faites cette fois-ci 1 seul jeté. Tirez le fil à travers la maille. Ensuite, réalisez à nouveau un jeté et tirez le fil à travers deux boucles. Immédiatement après, refaites 1 jeté. Enfin, ramenez le fil à travers deux boucles, un jeté et hop, tirez le fil au travers des deux dernières boucles.

Comment arrêter son travail au crochet ?

Pour arrêter le travail définitivement, à la fin du dernier rang, faites une maille en l’air et couper le fil en laissant environ 10 cm.

Passer l’extrémité du fil dans la maille en l’air et resserrer tout doucement. Rentrer le fil flottant dans la maille lisière à l’aide d’une aiguille à laine.

Comment crocheter – les idées DIY

Je vous invite à visualiser le catalogue FAM 253 spécial crochet de Lang Yarns. Vous y trouverez des inspirations home&déco ainsi que des modèles pour hommes et femmes au crochet.

Voici d’autres inspirations Lang Yarns et Wooladdicts au crochet:

Si cela vous tente, pour l’été, vous pouvez également opter pour un joli maillot de bain en coton au crochet, comme par exemple, ces deux très beaux modèles.

Vous savez désormais comment crocheter. Alors partante pour vous y mettre ? Bon ouvrage ! 😉

Crédits photos: @langyarns_nl

 

A lire également:

  1. Crocheter un plaid
  2. Comment tricoter ou crocheter un maillot de bain ?
  3. Comment tricoter ou crocheter une ceinture ?
  4. Les abréviations au tricot et au crochet
  5. Comment faire un amigurumi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *